ACTUALITES  BIOGRAPHIE  ŒuVRES  CONTACT  PRESSE

 
 

œuvres


2020  2019  2018  2017  2016  2015  2014  2013  2012  2011  2010  2009  2008  2007  2006  2005  2004  2003  2002  2001  2000  1999  1998  1997  1996  1995  1994  1993  1992  1991  1990  1989 
 
 
 

 

A cette seconde

2006. boîte métal, papier, diamètre 9 cm x 4,5 cm.
Edition à 20 exemplaires signés et numérotés
(Ed. Bookstorming)

Collection du Musée d’art moderne Weserburg, Bremen, Allemagne


Lieux d’exposition
2010, Its a kind of magic ! Musée d’art moderne Weserburg, Brême


A cette seconde est une réponse à la merda di artista (1961) de Piero Manzoni à laquelle vous venez immédiatement de penser : même boîte de conserve, même disposition d1étiquette, seul le descriptif et les décennies qui les séparent ont changé.
Si la merda de Manzoni traitait irrévérencieusement de la production artistique et de sa conservation, elle renvoyait néanmoins à l’artiste et à son égocentrisme. En secouant la dite boîte un petit bruit rassurant permettait rêveusement d'imaginer la forme et la « matière » de la chose.
A cette seconde demeure secrètement silencieuse et cependant, 36320 neutrinos, ces infimes particules, viennent de la traverser.
The time is out of joint, le temps est désarticulé et se joue à la seconde. Notre terre vacille de ses incertitudes. La matière -merda ou autre- ne compose plus que 5% de la masse de l'univers et le reste, matière noire et énergie noire demeurent introuvables. L'univers ne cesse de s’accélérer et de s’étendre démesurément. L’imaginaire de l'homme s’enlise dans cet espace inconcevable. Mais furtifs, les neutrinos demeurent insaisissables, en dépit des accélérateurs de particules qui tentent désespérément de les épingler. Image de cette mystérieuse masse manquante de l'univers ils traversent insolents cette petite boîte –d’antimerda-.